Mise en scène : Aurélie Leroux 

Interprètes : Roxane Cleyet-Merle, Charlotte Corman, Marion Duquenne, Franck Gazal, Erik Gerken et Sophie Lacoste 

Scénographie : Thomas Fourneau et Aurélie Leroux 

Création lumière : Laurent Coulais 

Création sonore : Thomas Fourneau

Création costumes : Alexandra Bina

 

 

 

Production : La Compagnie A Côté

Coproduction : Théâtre des Bernardines 

Avec le soutien de la Fonderie (Théâtre du Radeau) - Le Mans, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC-PACA, la Direction des Affaires Culturelles de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Marseille, du Conseil Général des Bouches-du-Rhône et du Centre départemental de créations en résidence CG 13.

 

Pas encore prêt
création collective
Pas encore prêt
Pas encore prêt

crédit photo : Charlotte Corman

press to zoom
Pas encore prêt
Pas encore prêt

press to zoom
Pas encore prêt
Pas encore prêt

crédit photo : Charlotte Corman

press to zoom
Pas encore prêt
Pas encore prêt

crédit photo : Charlotte Corman

press to zoom
1/6

Presse

Critique de Laure Quenin Les Trois Coups

Pas encore prêt dans le magazine des Mécènes du Sud

Dates passées

11 au 21 janvier 2011 - Théâtre des Bernardines, Marseille

 

Téléchargements

Tout a commencé par une question : Fêtez-vous votre anniversaire ? et une réponse alors, là, ça sent le sapin, votre histoire. Et puis une autre question à cette question et vous, vous fêtez un an de plus, ou un an de moins ?
Tout a commencé par l’histoire de nos cellules : un milliard disparaissent par seconde dans nos corps pour qu’un milliard naissent. En une seconde, nous sommes donc pour partie en train de mourir et pour partie en train de renaître. Tout a commencé par des proverbes comme manger les pissenlits par la racine, ou encore la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie, par cette phrase lue à l’entrée d’un cimetière en Italie, nous étions comme vous, vous serez comme nous.
Tout a commencé par des chansons Le vrai scandale c’est la mort de Jeanne Moreau, des comptines Loup y es-tu ?. Tout a commencé par ce désir de se confronter à un sujet qui concerne tout le monde : la mort. Car, tomber comme une mouche, comme une poule de son perchoir, comme un oeuf de son nid, qui est prêt pour ça ?
Tout s’est continué avec le désir d’écrire une histoire faite d’histoires, de chansons, d’instants de vie. Pas encore prêt, c’est avant toute chose six comédiens qui s’emparent du "peu" de la vie qui est déjà "beaucoup".